Foyers de Charité
La maison de mon Coeur ouvert à tous
retraite spirituelle week-end spirituel halte spirituelle
prédicateurs couples et familles jeunes de 18 à 30 ans
Servir et aider une retraite chantiers pour les jeunes retraite pour les lycéens

Jeunes

Venir avec vos enfants

Au cours des retraites et des week-ends, les enfants sont accueillis à partir de 4 ans pour une retraite à leur mesure.

Par groupes d’âges, ils vivent des temps de jeux, de catéchèse, de prière, diverses activités à l’intérieur ou à l’extérieur, prennent ensemble les repas... Les plus jeunes sont logés près de leurs parents, et les plus grands avec leur groupe. Un temps familial rassemble chaque jour parents et enfants.

Si vous désirez venir avec des tout-petits, c'est possible pendant le week-end des jeunes familles (accueil des 0-12 ans).

Pour les ados, des propositions spécifiques sont faites à certaines retraites (Sport-Art-Prière, Chantiers).

Vos aînés peuvent servir la retraite auprès des enfants ou au service de table (à partir de 15 ans), ou bien suivre la retraite (à partir de 17 ans).

Le Foyer propose également des retraites et week-ends spécifiques pour lycéens et étudiants.

Durant les week-ends, vos enfants sont accueillis à partir de 4 ans. Ils sont entièrement pris en charge par la communauté et des jeunes et moins jeunes qui viennent nous aider. Cela permet de vivre un temps fort en famille à des rythmes adaptés à chacun.

Le dimanche matin, un temps familial est prévu entre le petit-déjeuner et la première conférence.

« Puisse la Sainte Famille aider chaque famille à approfondir sa mission dans la société et dans l’Église par l’écoute de la Parole de Dieu, par la prière et le partage fraternel de la vie ! »

Bx Jean-Paul II, Lettre aux Familles

Venir avec vos enfants « A chaque fois, notre séjour à Courset porte des fruits, il nous renforce dans notre foi et cela nous permet de vivre au quotidien dans le bonheur et la sérénité. Quand ce bonheur et cette sérénité nous manquent, nous sentons le besoin d’aller nous ressourcer.»

Michel et Marie